24 mai 2013

68

Celle qui re-donnait vie à son blog.....

 

Dans un coin de ma tête, il y a toujours une pensée pour de probables articles du blog , j'y pense ...et puis j oublie.

Il y a surtout tout un tas de questionnements sur la légitimité de garder cette fenêtre encore ouverte puisque je tiens plus mon carnet de route dans ma petite tête que sur la toile; que je n'arrive désespèrement pas à trouver mon style: être moi-même entièrement ou garder une grande part de mystère.

En 2008 ou 2009 , à la recherche d'un patron pour faire un bavoir, je suis tombée sur un blog ...de fil en aiguille j'ai parcouru de liens en liens des tas de blogs et puis je suis restée fidèle à certains , obstinèment même si il y eut quelques lignes de faille. Un certain attachement s'est installé et m'a donné l'envie moi aussi de partager et donc d'ouvrir un premier puis un second blog ..... mais au final il y a eu si peu d'échanges , j'arrivais si tard sur la blogosphère où les affinités s'étaient déjà bien installées, les talents manuels bien moins balbutiants que les miens.

Un article a relancé mon envie d'écrire ici, un article totalement révélateur pour moi ...... http://vassilissadoll.blogspot.fr/2013/04/56.html ....être soi, s'affirmer ce n'est pas si facile dans la vie de tous les jours mais tant soit peu de le faire sur un blog.

Je suis de ces personnes qui n'aiment pas être mises de prime abord dans des cases , j'aime ou du moins j'aimerai que les gens prennent le temps de gratter un peu , de découvrir qui nous sommes et pas seulement notre statut social. Autant l'avouer si on se réfère à ce fameux statut social ,je suis hors cadre : je ne suis pas mariée ...par choix et je n'ai pas encore d'enfants et j'ai 34 ans .Par contre, il y a beaucoup de choses que je n'ai choisi dans ma vie et que j'ai dû subir, affronter...et ceci a bien façonné ma manière d'appréhender la vie. Je peux être tellemment contradictoire mais ça je vous en reparlerai plus tard ....

Je lui ai fait une promesse celle d'être heureuse dans ma vie, je suis bien plus attentive aux petites choses du quotidien , à ces petits riens qui me donnent le sourire, à mes souvenirs si précieux ;j'hume cette nature qui m'est si chère , je sais trop bien que cette quiétude peut être boulversée en une fraction de seconde et nous faire basculer dans la face sombre de la vie. Je profite tant qu on m'en donne la jouissance.... je ne veux pas me dire qu'après il sera trop tard !

 

Un second souffle à ce blog .......

 

038

033

036

034

035

Anglet, plage de la Chambre d'amour, 12 mai 2013

 

 

 

 

Posté par CMQS à 12:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur 68

    tu choisis ta route,je trouve cela courageux de l'assumer ainsi.Tant de gens ne font que suivre un chemin bien tracé par l'éducation,la société...
    être heureux n'est il pas le but ultime dans la vie ?

    Posté par ovar, 28 mai 2013 à 01:01 | | Répondre
Nouveau commentaire